Rechercher

Sage-femme céramiste


Et les marées, le vent,

Et la pluie, le soleil,

Et les jours, les nuits...

Je tourne,

Le Monde tourne.

Passent les jours

Et j'apprends de mes mains

J'écoute la terre

Je ferme les yeux

...

L'argile est douce

Mon corps se penche

Je l'apprivoise chaque jour un peu plus

Va-t'elle m'accueillir?

Va-t'elle se laisser faire?

Va-t'elle entendre mon invitation?

À monter

À s'ouvrir

À s'arrondir

À s'élancer

À s'affiner

Sans faiblir

Sans retomber

Sans se fatiguer

Et la pièce est née,

Nue, mouillée et fragile comme un nouveau-né.

Avec douceur je coupe le cordon qui la reliait au tour

Je la dépose délicatement sur le bois qui saura prendre soin d'elle,

Jusqu'à ce que je la reprenne entre mes mains